UA-32030526-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2009

Le chien lune

le chien lune 004-1.jpg


 

 

Parfois, une sculpture m'inspire un texte:

 

Le chien lune

 

-Mais d'où viens-tu petit chien?

-De la lune, petit bonhomme.

-Sur la lune, il ne peut pas y avoir de chien.

-En es-tu certain?

-Bien sûr, tout le monde sait ça!

-Peut-être que tout le monde se trompe!

Le petit chien couleur de lune rousse s'ébroua lentement et, de son corps osseux, je pus voir jaillir des volutes scintillantes de poussière

d'étoiles.

Gérard

03/01/2009

Les voies mystérieuses du caméléon

les voies mysterieuses du caméléon 006.jpgles voies mysterieuses du caméléon 009.jpgles voies mysterieuses du caméléon 005.jpg
les voies mysterieuses du caméléon 001.jpg

Né cet été à Carennac d'un bloc de pierre marbrière rouge. Parti à l'aveuglette, je me suis aventuré au gré des failles et des creux. Ce très étrange personnage, ce vieillard érodé, flanqué d'un cadenas à la ceinture et d'un pesant caméléon sur le dos, semble chargé d'un obscur symbole.

23/12/2008

Le petit christ papillon

Le petit christ papillon.
Ma naissance ne fut pas noble.
Longtemps, j'ai rampé dans les souillures du sol.
Un matin, je me levai ébloui par une lumière. Je sentis le sable chaud, le vent doux et humide comme une promesse...
Je déployai mes ailes et décrivis dans le ciel des courbes mystérieuses. J'étais le roi et ma beauté somptueuse éclatait sur l'ombre acide du printemps.
Je fus cueilli au sommet de l'extase.
La mort passait par là. Mes ailes se froissèrent et mon corps fut traversé d'un métal sans pitié.
J'étais crucifié parmi d'autres papillons, sur un grand tableau de velours.
Gérard Collas

petit christ papillon-2.jpg

22/12/2008

Icare

photos sculp 011.jpg

Icare, fasciné par le soleil, s'envole vers l'astre sublime.

Le soleil, ébloui par sa beauté ,arrange ses rayons

pour qu'ils ne fassent qu'effleurer les ailes de cire.

Puis, voyant approcher l'objet de son amour,il s'éteint

afin de l'accueillir.

C'est ainsi que le monde prit fin...Gérard Collas